Vous vous demandez s’il est possible de pratiquer une activité sportive pendant la grossesse. Sachez que, d’après plusieurs études, faire du sport pendant cette période permet de garder la forme et le moral. Cela permet aussi de mieux maîtriser sa prise de poids et de diminuer les risques de recours à un accouchement par césarienne. Le sport apporte de ce fait plusieurs avantages aussi bien à la future mère qu’à son bébé. Voici les sports les plus recommandés pour les femmes enceintes.

Pratiquer le yoga durant sa grossesse

Le yoga est un regroupement d’exercices qui allie douceur et souplesse procurant ainsi des bienfaits physiologiques insoupçonnés. Il favorise une meilleure circulation sanguine et améliore l’oxygénation des tissus des cellules. Pour les femmes souffrant de lourdeur aux jambes, de nausées ou de douleur dans le dos, c’est le meilleur sport qu’elles puissent pratiquer pour se soulager.

Sport doux pour les femmes enceintes, le Yoga aide à accueillir avec sérénité les modifications hormonales, physiques et psychiques. En plus de permettre à la future mère de développer son endurance physique et sa force mentale, il contribue au renforcement de son périnée. Vous pouvez pratiquer cette activité dans un centre ou chez vous si vous avez le matériel nécessaire. Vous pouvez aussi le faire jusqu’au terme de la grossesse.

La natation : un sport idéal

Pour une femme enceinte, le choix de la natation comme pratique sportive est idéal surtout si elle n’est pas habituée à faire du sport. C’est une activité douce qui a l’avantage d’être sécuritaire pour les voies respiratoires et les parois cardiovasculaires. En plus de favoriser la baisse de tension, elle permet à la mère de s’offrir des moments de détente.

Nager permet à la future maman de renforcer son dos et de travailler son cardio sans se dépenser de manière brusque. Vous pouvez essayer des exercices variés comme la nage papillon, le crawl et encore le dos crawlé. Toutefois, accentuez-vous plus sur le crawl et la brasse. Ces deux exercices ont pour avantage de vous faire travailler tous les muscles de votre corps et de réduire les douleurs liées à la grossesse.

Une pratique de 30 minutes à 1 heure, soit deux à trois fois par semaine suivie de petites pauses est largement suffisante pour considérer avoir pratiqué une bonne activité sportive. C’est une activité qui peut également être pratiquée jusqu’au terme de la grossesse.

La marche quand vous voulez

Il n’y a pas plus simple et plus économique que la marche lorsque vous souhaitez vous dépenser sans être essoufflé du fait du poids de la grossesse. C’est un sport sans danger pour la maman et le bébé que vous pouvez pratiquer autant de fois que vous le souhaitez. Il faudra cependant vous équiper d’une bonne paire de basket pour vous protéger et d’éviter de vous blesser. Vous devez aussi faire attention aux zones glissantes et aux sentiers pleins de cailloux. Aussi, vous pouvez choisir la fréquence de votre marche selon votre état de santé. Il vous suffit d’être à l’écoute et de vous arrêter si vous vous sentez fatigué. Enfin, gardez toujours de quoi vous hydrater durant vos séances.

Avant d’opter pour l’une des activités susmentionnées, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé. Ce dernier après un diagnostic complet saura vous indiquer celle qui vous sera la plus adaptée.

Vous devriez aussi aimer :)

La culotte menstruelle bio : la culotte responsable

Les règles sont parfois synonyme de douleurs et d’inconfort. Pour soulager nos…

Faire du Yoga durant sa grossesse

Le yoga fait partie des activités sportives les plus pratiqués au monde…

12 idées de cadeaux pour une future maman

Pas de panique, si vous n’avez pas encore trouvé quoi offrir à…