Diversification alimentaire des bébés : passer aux morceaux

Diversification alimentaire des bébés : passer aux morceaux

Tous les parents souhaitent que leur enfant arrive à mâcher des aliments, qu’il parvienne à manger tout seul, comme un grand. Parfois, cela se révèle être plus compliqué d’un nourrisson à l’autre.

Comment s’y prendre ?

Il est nécessaire que l’enfant soit prêt. En général, on juge le bébé apte, lorsqu’il a atteint les 8 mois environ. Mais, certains bébés sont plus précoces, tandis que d’autres sont plus lents. Il revient alors aux parents de suivre l’évolution physiologique de l’enfant et s’adapter à ses dispositions personnelles.

Pour ce faire, l’alimentation du bout de chou requiert la présence obligatoire de son/ses parents. Tous les bébés ne poussent pas des dents au même rythme. Mais, même sans dents, le test peut être réalisé.

Pour commencer, vous pouvez rendre l’habituelle texture bouillie plus solide. Ceci, pour permettre au bébé de sentir dans sa bouche des aliments en petits grains. Passée cette première expérience, vous pouvez poursuivre en introduisant des petits morceaux de céréales. Ceux-ci ne présentant aucun danger, même quand l’enfant avale sans mâcher.

Diversification alimentaire des bébés : passer aux morceaux

Aussi, vous pouvez choisir des fruits. Il faut qu’ils soient bien mûrs et très fondants, à l’image d’un avocat, d’une fraise, d’une banane, etc. Idéalement, il faut les couper en morceaux, des tranches assez conséquentes pour que le bébé ait de quoi mâcher.

Sophie Lemaitre