La marche est l’une des meilleures alternatives pour une femme enceinte que ne peut pas faire du sport. Elle fait partie du quotidien et apparait comme un puissant rituel pour le bien-être du bébé et de la maman pendant et après la grossesse. Si vous êtes enceinte et hésitez toujours à adopter cet exercice, découvrez ici les bienfaits de celui-ci et la période idéale pour le pratiquer.

Les bienfaits de la marche durant la grossesse

La marche est une excellente activité que peuvent pratiquer toutes les futures mamans sans nécessairement utiliser un équipement spécifique. Marcher pendant la grossesse facilite la circulation sanguine dans votre corps plus précisément dans les jambes, ce qui est convenable pour toute femme enceinte qui souffre de jambes lourdes. La marche assure la libération de l’endomorphine, une hormone du bonheur et la réduction du taux de cortisol, une hormone de stress.

Cela vous permet de remonter votre moral et d’abaisser le stress qui survient au début de la grossesse. De plus, marcher quotidiennement permet de limiter la prise de poids et de tonifier vos muscles, ce qui vous sera nécessaire pour gérer l’accouchement. Autrement dit, plus vous marchez, moins vous prenez de poids et plus vous vous sentirez en forme. La marche durant la grossesse procure plusieurs autres bienfaits comme :

  • la lutte contre le mal de dos ;
  • le bien-être du futur bébé et la facilitation de sa descente ;
  • l’amélioration du transit intestinal ;
  • la limitation de la rétention d’eau.

Toutefois, bien qu’il s’agisse d’une activité facile, lors de la marche, veillez à toujours vous hydrater et restez très attentive aux signes d’essoufflement.

Jusqu’à quand faire de la marche ?

La marche ne présente aucun danger pour votre bébé ni pour vous. De ce fait, vous pouvez pratiquer cette activité autant que vous le pouvez ou autant que vous en désirez, mais assurez-vous que votre grossesse se déroule sans aucune complication.

La marche peut ainsi se pratiquer jusqu’à quelques jours de l’accouchement. Afin d’optimiser les résultats de ce sport, une heure de marche répartie en plusieurs sessions chaque jour durant les huit premiers mois de grossesse serait idéale.

Cependant, vous devez faire cet exercice modérément en fonction du stade de la grossesse. Il faut néanmoins faire attention aux terrains glissants ou accidentés (marqués par les cailloux, feuilles glissantes, boues, etc.). N’oubliez pas de vous équiper aussi de bonnes bottes et chaussures de marche.

Quelles différences entre marche et running ?

Plusieurs aspects différencient la marche du running. La marche est l’ensemble des gestes réalisés par quelqu’un pour se déplacer dans lesquels chaque mouvement de pied est appelé « pas ». Dans ce cadre, le contact avec le sol est fréquent et ensuite il y a un déroulement du pied jusqu’à la propulsion grâce aux orteils.

Le running quant à lui est une pratique de course à pied de manière régulière. Elle est caractérisée par une étape de suspension pendant laquelle aucun de vos deux pieds n’est en contact avec le sol.

En définitive, lorsque vous marchez, vous avez toujours un pied au moins en contact avec le sol, et ceci entre deux foulées. Par contre, quand vous faites du running, il y a une suspension de pied en l’air sans appui. Si le premier exercice est recommandé pour les femmes enceintes, le deuxième leur est déconseillé, pour éviter les complications.

Vous devriez aussi aimer :)

12 idées de cadeaux pour une future maman

Pas de panique, si vous n’avez pas encore trouvé quoi offrir à…

La culotte menstruelle bio : la culotte responsable

Les règles sont parfois synonyme de douleurs et d’inconfort. Pour soulager nos…

Quel sport pratiquer durant sa grossesse ?

Vous vous demandez s’il est possible de pratiquer une activité sportive pendant…