Lorsque l’on est parent, on souhaite toujours offrir le meilleur à son enfant. Cela signifie parfois tout faire pour lui permettre d’avoir la meilleure santé.  En renforçant par exemple,  son système immunitaire. Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes simples et naturelles qui peuvent vous aider à protéger votre nourrisson des maladies et infections courantes.

Allaitement maternel : un bouclier naturel pour les bébés

L’allaitement maternel est considéré comme l’une des meilleures façons de renforcer le système immunitaire d’un nouveau-né. Le lait maternel contient une grande quantité d’anticorps et autres composés essentiels qui aident à protéger le bébé contre les maladies et les infections.

Il a été démontré que les bébés allaités ont moins de risques de souffrir de problèmes de santé tels que l’asthme, les allergies, les infections respiratoires et les otites.

Il est donc recommandé aux mères d’allaiter leur bébé au moins pendant les six premiers mois de vie.

Découvrez tous les avantages du colostrum

Le colostrum, également appelé “premier lait”, est produit par la mère peu après la naissance du bébé. Riche en anticorps, vitamines et minéraux, il contribue grandement à renforcer le système immunitaire du nourrisson dès ses premiers jours.

Il est primordial de donner ce précieux liquide à votre nouveau-né, car il fournit une protection supplémentaire contre les infections et aide à préparer le système digestif à recevoir du lait maternel plus tard.

Les vitamines essentielles pour renforcer l’immunité

Pour assurer le bon développement et le fonctionnement optimal du système immunitaire de votre enfant, il est crucial d’apporter des vitamines et des minéraux spécifiques. Parmi ceux-ci, on compte notamment les vitamines A, C et D.

Vitamine A : la vitamine qui protège et répare

La vitamine A joue un rôle important dans le maintien de la santé de la peau, des muqueuses et des yeux. Elle participe également au bon fonctionnement du système immunitaire en aidant à produire et à réguler les cellules immunitaires.

On retrouve cette vitamine notamment dans le lait maternel, ainsi que dans certains aliments tels que les légumes verts à feuilles, les fruits colorés, le foie et les produits laitiers.

Vitamine C : antioxydant et booster d’immunité

La vitamine C est un puissant antioxydant qui aide à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres. Elle contribue également au bon fonctionnement du système immunitaire, en stimulant la production de globules blancs et en renforçant les défenses de l’organisme face aux infections.

Cette vitamine se trouve principalement dans les agrumes, les baies, les kiwis, les tomates et les légumes verts à feuilles. Le lait maternel en contient également une petite quantité.

Vitamine D : l’alliée des os et de l’immunité

La vitamine D est essentielle pour le développement osseux et la santé générale du nourrisson. Elle favorise également le bon fonctionnement du système immunitaire en aidant à réguler la production et l’activité des cellules immunitaires.

Le lait maternel contient une faible quantité de vitamine D, c’est pourquoi il est souvent recommandé d’administrer une supplémentation en vitamine D aux nourrissons allaités.

La principale source de cette vitamine provient de l’exposition au soleil, mais elle se trouve aussi dans certains aliments tels que les poissons gras, les œufs et les produits laitiers enrichis.

Les minéraux et oligoéléments indispensables

Outre les vitamines, les minéraux et oligoéléments tels que le fer, le zinc et le sélénium jouent un rôle crucial dans le renforcement du système immunitaire de votre nourrisson.

  • Le fer : cet élément est essentiel pour la production de globules rouges et le transport de l’oxygène dans l’organisme. Une carence en fer peut entraîner de la fatigue, un retard de croissance et une plus grande susceptibilité aux infections. On retrouve du fer dans le lait maternel, les viandes rouges, les légumineuses et les légumes verts à feuilles.
  • Le zinc : il est nécessaire au bon fonctionnement du système immunitaire et à la réparation des tissus. On le trouve notamment dans les produits laitiers, les viandes, les poissons, les légumineuses et les céréales complètes.
  • Le sélénium : cet oligoélément participe au bon fonctionnement du système immunitaire et possède des propriétés antioxydantes. Il est présent dans les poissons, les viandes, les œufs, les légumes verts à feuilles et les noix.

En veillant à l’allaitement maternel et en apportant les vitamines et minéraux nécessaires à votre nourrisson, vous pourrez contribuer à renforcer efficacement son système immunitaire et ainsi assurer sa bonne santé tout au long de sa croissance.

Vous allez aussi aimer :)

Alerte beauté : les dangers cachés dans votre gel douche

Comme beaucoup d’entre vous, la douche est pour moi un moment privilégié,…

Aspartame durant la grossesse : faut-il redoubler de prudence ?

L’aspartame, un édulcorant artificiel couramment utilisé, peut présenter des risques pendant la…

Manger du pâté pendant la grossesse : les risques et précautions à prendre

Manger du pâté pendant la grossesse peut présenter des risques, notamment à…