Le lait maternel est l’aliment le plus naturel et le mieux adapté aux besoins nutritionnels et immunitaires des bébés. Pourtant, il arrive que les mamans ne puissent pas toujours allaiter directement au sein pour diverses raisons : reprise du travail, problèmes de santé, etc. Dans ces situations, se pose alors la question : peut-on donner du lait maternel dans un biberon ? Je vous présente dans cet article les avantages et les précautions à prendre pour cette pratique.

Donner du lait maternel dans un biberon : une option intéressante

Utiliser un biberon pour donner du lait maternel peut être une solution intéressante pour les mamans qui souhaitent continuer à nourrir leur enfant avec leur propre lait malgré certaines contraintes. Voici quelques avantages à considérer :

  • Permettre au papa ou à d’autres membres de la famille de participer aux repas : le fait de donner du lait maternel dans un biberon permet à d’autres membres de la famille de s’impliquer dans l’alimentation de bébé, ce qui favorise la création de liens affectifs et soulage éventuellement la maman.
  • Faciliter la transition lors de la reprise du travail : si la maman doit reprendre le travail, elle peut tirer son lait afin que le bébé continue à bénéficier de ses bienfaits pendant la journée, même en son absence.
  • Pallier les problèmes d’allaitement : certaines mamans rencontrent des difficultés pour allaiter au sein (crevasses, douleurs, etc.), et le fait de donner du lait maternel dans un biberon peut être une alternative temporaire ou permanente.

Les précautions à prendre lorsqu’on donne du lait maternel dans un biberon

Si l’option de donner du lait maternel dans un biberon présente de nombreux avantages, il est tout de même important de prendre quelques précautions pour que cette pratique se déroule au mieux.

Tirer et conserver correctement son lait

Afin de garantir la qualité du lait maternel donné au biberon, il est essentiel de respecter certaines règles d’hygiène lors du tirage et de la conservation du lait.

Il convient notamment de :

  • se laver soigneusement les mains avant de tirer son lait.
  • utiliser un tire-lait propre et bien stérilisé.
  • conserver le lait maternel dans des récipients adaptés et parfaitement propres.
  • respecter les durées de conservation recommandées : 5 heures à température ambiante, 48 heures au réfrigérateur, 4 mois au congélateur.
  • ne pas recongeler du lait décongelé.

Choisir un biberon et une tétine adaptés

Le choix du biberon et de la tétine est également primordial pour donner du lait maternel dans un biberon. Il est recommandé :

  • de se tourner vers des biberons en verre ou en plastique sans bisphénol A (BPA), qui sont plus adaptés pour conserver le lait maternel.
  • d’opter pour une tétine à débit lent, afin de ne pas perturber le rythme naturel de succion du bébé et éviter les risques de confusion sein-tétine.
  • de surveiller l’état de la tétine régulièrement et la remplacer si nécessaire, car elle peut s’user plus rapidement avec du lait maternel.

Veiller au bon déroulement de la prise du biberon

Enfin, lorsqu’on donne du lait maternel dans un biberon, il est important d’être attentif à certains aspects :

  • respecter les règles d’hygiène : bien nettoyer et stériliser le biberon et la tétine avant utilisation.
  • réchauffer le lait maternel à température ambiante ou au bain-marie, sans jamais utiliser le micro-ondes pour éviter la destruction des nutriments et la création de zones trop chaudes.
  • adopter une position adéquate : installer le bébé semi-assis et incliner légèrement le biberon.
  • surveiller la quantité de lait ingurgitée par le bébé pour éviter les surdosages.

Que disent les récentes études sur le sujet ?

Une étude pilote a révélé que la méthode de livraison (sein contre biberon) du lait maternel n’affecte pas de manière significative la croissance des nourrissons au cours des 4 premiers mois de vie, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour évaluer les schémas de croissance à plus long terme chez les nourrissons nourris au lait maternel par biberon​​.

Des recommandations du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) soulignent qu’il est important de se rappeler de donner uniquement du lait maternel ou du lait infantile dans un biberon, de ne pas laisser le biberon dans la bouche du bébé sans surveillance pour éviter les risques d’étouffement, d’infections de l’oreille et de caries dentaires, et d’arrêter de nourrir le bébé lorsqu’il semble rassasié, même si le biberon n’est pas vide​.

Donner du lait maternel dans un biberon est une option intéressante pour les mamans qui ne peuvent pas allaiter directement au sein.

Il convient toutefois de respecter certaines recommandations et précautions pour que cette pratique se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Vous allez aussi aimer :)

Retrouvez un ventre plat après votre grossesse : les astuces infaillibles

Retrouver un ventre plat après la grossesse peut sembler difficile, mais avec…

Votre enfant refuse de dormir ? Voici 5 astuces infaillibles à essayer ce soir

Votre enfant refuse de dormir ? Pas de panique. Je vous fais découvrir 5 astuces infaillibles à essayer ce soir : établir une routine, créer un environnement apaisant, limiter les siestes, éviter les écrans avant le coucher et faire des activités relaxantes avant d’aller au lit.