Le yoga fait partie des activités sportives les plus pratiqués au monde en raison du bien-être et l’apaisement intérieur qu’il apporte. Le fait qu’il soit sans danger le rend praticable pour tout le monde y compris les femmes enceintes. Cependant, en raison des préjugés, nombreuses sont les femmes qui hésitent à l’adopter. Si vous êtes en état de grossesse, voici un zoom sur les bienfaits du yoga durant la grossesse.

Les bienfaits du yoga pour la grossesse

La pratique régulière du yoga pendant la grossesse permet à la future maman de mieux connaître son corps. C’est l’idéal pour les femmes qui désirent préparer leur accouchement en toute sérénité.

Sur le plan physique

Physiquement, le yoga prénatal soulage les maux comme les douleurs de dos, les remontées acides, les nausées, la constipation qui sont généralement liés à la grossesse. Il favorise l’oxygénation des tissus cellulaires et la circulation sanguine. Il réduit considérablement le diabète gestationnel, développe et préserve la mobilité du bassin. Le yoga durant la grossesse renforce le périnée grâce aux exercices de respiration.

Sur le plan psychique et émotionnel

Émotionnellement, la pratique du yoga pendant la grossesse procure une sensation de bien-être mental et d’apaisement à l’esprit de la future maman. Il lui permet de se détendre, de lâcher prise, mais surtout de se libérer du stress accumulé.

Il offre à la femme enceinte la possibilité d’être en contact avec son bébé et de consolider le lien avec celui-ci. Bien qu’elle soit souvent négligée, cette connexion entre mère et enfant est indispensable pour le bien-être du bébé à sa naissance.

Les postures à adopter lors de la pratique du yoga pendant la grossesse

Bien qu’elle regorge d’avantages, il y a des postures qu’une femme enceinte ne doit pas essayer. Ainsi, elle doit éviter de trop se plier et se tordre. Elle doit éviter les gestes brusques et travailler à son rythme. Les postures suivantes lui permettront d’atteindre son but sans mettre en danger la vie de son bébé et sa condition physique avant l’accouchement.

La posture de la foudre

Elle est idéale pour améliorer la digestion et atténuer les douleurs de dos. Dans la pratique, il faut se mettre à genoux et s’asseoir sur les talons. La femme doit garder un petit espace entre ces talons afin de pouvoir laisser glisser ses fesses entre les pieds.

Le dos, les épaules et la tête doivent être bien droits. Il faut ensuite mettre les mains sur les cuisses et concentrer la respiration. Il est recommandé de rester dans cette position pendant quelques minutes. Après, il faut se pencher légèrement vers l’avant en levant les hanches et en prenant appui sur les mains. Pour finir, relevez les talons et mettez les pieds sur les orteils jusqu’à se mettre sur la pointe des pieds.

La posture du chat

Elle permet de synchroniser les mouvements avec la respiration et réduire les douleurs de dos. Cette posture est parfaite pour se préparer pour le Jour J. Pour ce faire, il faut se mettre à genoux puis à quatre pattes en prenant appui sur les mains. Maintenez les jambes légèrement espacées et expirez profondément avant de ramener la tête vers le haut tout en faisant rentrer le dos.

À ce stade, vous devez ensuite arrondir le dos en expirant et ramenez la tête vers le bas pour regarder votre nombril. Il est conseillé de répéter cinq fois le mouvement en prêtant une attention particulière à votre respiration.

Vous devriez aussi aimer :)

Fêter la Saint Valentin avec un bébé

La fête des amoureux approche ! Chaque année, le 14 février les…

La culotte menstruelle bio : la culotte responsable

Les règles sont parfois synonyme de douleurs et d’inconfort. Pour soulager nos…

Les boules à thé

Le thé et les infusions sont un excellent moyen de se déstresser…