Il y a plusieurs façons de calculer ses semaines de grossesse. La méthode la plus courante est de compter à partir de la date de vos dernières règles. On parle alors de semaines d’aménorrhée. Mais il est également possible de calculer à partir de la date de conception. C’est ce qu’on appelle simplement “les semaines de grossesse”. Il est important de connaître les dates importantes de votre grossesse afin d’avoir un suivi médical de votre votre grossesse approprié. Découvrez rapidement et facilement avec notre calculateur de grossesse les dates importantes à venir comme la fameuse DPA (la date prévue d’accouchement).

PREGNANCY CALCULATOR

heading_decoration
clock_icon

Enter the date of the first day of your last menstrual period (LMP):

RÉSULTAT DE LA DATE D'ÉCHÉANCE

...

Date probable de la conception:

 

Aujourd'hui fœtale Age:

 

Meilleur plage de dates pour la numérisation NT:

 

(12 semaines 3 jours à 13 semaines 3 jours)

Morphologie date de numérisation:

 

(19 semaines)

Premiers sons cardiaques par Doppler:

 

(11 à 12 semaines)

Le meilleur moment pour évaluer la longueur du col chez les patients présentant des facteurs de risque:

 

Meilleur temps pour l'échographie de routine anatomie:

 

(18 à 20 semaines)

Estimation Date d'échéance:

 

 

Avant d’entrer dans des explications détaillées, voici un petit glossaire qui vous aidera à vous y retrouver dans le jargon médical utilisé couramment en France :

  • TG = test de grossesse
  • TO = test d’ovulation
  • SA = semaines d’aménorrhée
  • SG = semaines de grossesse
  • PDS = prise de sang
  • HCG = Hormone Chorionique Gonadotrope, c’est une hormone secretée par la femme enceinte et qui permet de détecter de façon fiable une grossesse
  • DDR = date des dernières règles
  • DPG = date du début présumé de grossesse
  • DPA = date prévue d’accouchement ou terme de la grossesse
  • TP = terme prévu

Les méthodes de calcul pour connaitre vos semaines de grossesse

Il est important de connaître précisément le nombre de semaines de grossesse afin de bien suivre l’évolution de votre grossesse et d’être certain de la date prévue de l’accouchement. Heureusement, il est facile de calculer le nombre de semaines de grossesse.

En France, la gestation doit durer 41 SA ou semaines d’aménorrhée. Cependant, la durée exacte de la grossesse peut varier d’une femme à l’autre. En effet, la durée moyenne d’une grossesse est de 38 semaines, mais certaines femmes peuvent accoucher avant 37 semaines (grossesse prématurée) ou après 42 semaines (grossesse prolongée).

  1. La première méthode consiste à compter les semaines à partir de la date présumée de conception. Cette date est généralement estimée à environ 2 semaines avant la date des dernières règles. Pour calculer les semaines de grossesse à partir de la date de conception, il suffit de ajouter 7 jours à la date de conception et de compter le nombre de semaines qui s’écoulent entre cette date et la date des dernières règles.
  2. La deuxième méthode consiste à compter les semaines à partir de la date d’ovulation. Cette date est généralement estimée à environ 14 jours après la date des dernières règles. Pour calculer les semaines de grossesse à partir de la date d’ovulation, il suffit de ajouter 7 jours à la date d’ovulation et de compter le nombre de semaines qui s’écoulent entre cette date et la date des dernières règles.
  3. La troisième méthode consiste à compter les semaines à partir de la date de la dernière menstruation. Cette méthode est la plus couramment utilisée, car elle est la plus facile à suivre. Pour calculer les semaines de grossesse à partir de la date de la dernière menstruation, il suffit de compter le nombre de semaines qui s’écoulent entre cette date et la date prévue des prochaines règles.

Les dates estimatives peuvent varier d’une future maman à l’autre

échographie suivi de grossesse

Il est important de noter que les dates estimées de conception, d’ovulation et de menstruation peuvent varier d’une femme à l’autre. Il est donc important de calculer les semaines de grossesse en fonction de la date la plus précoce de ces trois dates

De plus, ce calcul ne tient pas compte des grossesses multiples (jumeaux, triplés, etc.), qui peuvent accélérer le processus de grossesse.

Cela vous semble compliqué ? Pas de stress, car une fois que votre test de grossesse s’avèrera positif, votre médecin vous prescrira une prise de sang pour déterminer le taux de HCG dans votre sang. Ensuite, vous ferez une échographie de datation, et à ce moment là l’échographiste, donnera une date de conception et en déduira une date d’accouchement ou date de terme.

Pourquoi est-il important de calculer vos semaines de grossesse ?

Il est important de calculer vos semaines de grossesse pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord, cela vous permettra de mieux suivre votre grossesse. En sachant combien à combien de semaines vous en êtes, vous serez en mesure de mieux comprendre ce qui se passe dans votre corps et de mieux suivre les changements qui s’opèrent.
  • Cela vous permettra de mieux communiquer avec votre médecin ou votre sage-femme. Si vous savez de façon précise dans quelle semaine de grossesse vous vous situez, vous serez en mesure de leur poser des questions plus précises et de mieux comprendre ce qu’ils vous disent lors des rendez-vous de suivi.
  • Cela vous aidera à bien planifier votre accouchement, au niveau pratique. A savoir quand préparer la valise pour la maternité, à savoir quand faire garder vos autres enfants, etc …
  • En connaissant votre date de terme, vous serez en mesure de mieux préparer votre corps et votre esprit à l’accouchement. C’est important de suivre petit à petit, pas à pas l’évolution de la gestation et surtout du bébé qui grandit dans votre ventre.
  • Calculer vos semaines de grossesse vous permettra également de mieux planifier votre congé de maternité. Vous devrez en effet prendre en compte le nombre de semaines de grossesse lorsque vous demanderez votre congé de maternité à votre employeur. Votre congé de maternité commence généralement 8 semaines avant votre date prévue d’accouchement.

Le médecin, le gynécologue ou la sage femme qui vous suivra tout au long de votre grossesse vous indiquera les examens et les tests auxquels vous devrez vous soumettre. Il vous indiquera également quand vous devrez commencer à prendre des vitamines prénatales et à faire des exercices de relaxation.

Les erreurs courantes lors du calcul des semaines de grossesse

Il est important de bien comprendre comment calculer les semaines de grossesse car cela permet de suivre l’évolution de la grossesse et de détecter les éventuels problèmes. Malheureusement, il est courant de faire des erreurs lors du calcul des semaines de grossesse. Voici quelques erreurs courantes à éviter :

  • Utiliser le terme « trimestre » pour désigner les semaines de grossesse : il ne faut pas confondre les trimestres (3 mois) et les semaines de grossesse (40-41 semaines ou 9 mois).
  • Ne pas tenir compte des cycles irréguliers : les règles peuvent être irrégulieres, notamment chez les jeunes filles, les femmes qui ne sont pas sous pilule ou encore les femmes approchant la ménopause. Il est donc important de ne pas se fier uniquement aux cycles pour calculer les semaines de grossesse.
  • Oublier de prendre en compte les grossesses multiples : si vous êtes enceinte de plusieurs bébés, votre grossesse durera moins longtemps que les 41 semaines prévues.
  • Ne pas tenir compte de la date de l’échographie : l’échographie est un examen médical très précis qui permet de dater précisément la grossesse. Il est donc important de ne pas ignorer la date de l’échographie lorsque vous calculez les semaines de grossesse.

En suivant ces quelques conseils, vous éviterez les erreurs courantes lors du calcul des semaines de grossesse.

Le calcul des semaines de grossesse est une méthode fiable pour déterminer à quel stade de la grossesse vous vous trouvez. Cependant, il est important de garder à l’esprit que les dates calculées à partir de la date de conception peuvent être légèrement différentes de celles obtenues à partir de la date des dernières règles. En outre, les femmes ayant des cycles irréguliers peuvent avoir plus de difficulté à calculer leur date de conception. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre sage-femme.

Quelles sont les dates clé à retenir durant la grossesse ?

Vous avez appris il y a quelques jours que vous étiez enceinte, et vous commencez doucement à vous intéresser aux dates importantes, tant pour le développement du bébé, que pour le suivi de la grossesse. Comme c’est votre premier enfant, vous vous sentez un peu perdue avec les différentes façons de calculer le nombre de semaines de grossesse, et avec les démarches à accomplir, et c’est bien normal. Voyons ensemble les moments clé pas à pas, pour vous aider à avancer sereinement dans cette période incroyable.

Comment se calculent les semaines de grossesse ?

C’est l’une des interrogations les plus fréquentes des futures mamans, car l’avancée de la grossesse est à suivre avec attention pour ne rater aucun rendez-vous de suivi, pour planifier les séances de préparation à l’accouchement, et pour organiser l’arrivée de votre petit bout à la maison. Vous avez certainement déjà entendu parler de calcul en semaines de grossesse, et d’autres en semaine d’aménorrhée, mais vous n’avez pas saisi la différence entre les deux ?

  • Pour le calcul en semaines de grossesse, on prend en compte la date de fécondation potentielle de l’ovule. Sur un cycle menstruel classique, l’ovulation apparaît normalement au 14e jour du cycle. On part alors de la date d’ovulation, à laquelle on ajoute 39 semaines pour obtenir la date présumée d’accouchement. Cette technique présente une fiabilité assez relative, dans la mesure où toutes les femmes ne possèdent pas de cycles réguliers, et peuvent donc avoir une ovulation qui intervient avant ou après le 14e jour.
  • On utilise souvent la méthode de calcul en semaines d’aménorrhée, réputé plus fiable que le précédent. Pour cette méthode, on commence le calcul à la date du premier jour de vos dernières règles, auquel on ajoute 41 semaines. Il y a donc deux semaines de plus que pour le décompte en semaines de grossesses, puisque vos dernières règles ont logiquement eu lieu deux semaines avant votre dernière ovulation. Vous entendrez donc souvent parler de SA durant votre suivi, pour les semaines d’aménorrhée.

Le premier trimestre de grossesse

À partir du moment où vous avez connaissance de votre grossesse, le suivi médical et les formalités administratives vont devoir se mettre en place peu à peu. Après avoir confirmé votre grossesse par une prise de sang, vous aurez une première visite prénatale à effectuer, ainsi qu’une échographie de datation, qui permet d’évaluer la date du terme de votre grossesse.

C’est aussi lors du premier trimestre qu’il faudra mettre à jour votre situation auprès de la CAF pour bénéficier des aides dont vous avez droit en cas d’arrivée d’un enfant dans la famille. Vous pouvez également vous inscrire à la maternité, et faire une demande de place en crèche ; cela paraît tôt, mais les places sont peu nombreuses et se décident en cours d’année.

Le deuxième trimestre de grossesse

C’est la période tant attendue de la révélation du sexe de bébé ! La deuxième échographie est à prévoir lors du 5e mois, ainsi que le dépistage de la trisomie 21 qui sera réalisée lors de cet examen. Selon la maternité dans laquelle vous accoucherez, il se peut que vous soyez conviés avec le futur co-parent à venir la visiter, afin d’être prêts pour le jour de l’accouchement.

De votre côté, vous continuez les rendez-vous de suivi mensuels avec un bilan sanguin, et vous commencez les cours de préparation à l’accouchement.

Le troisième trimestre de grossesse

On se rapproche de la date de l’accouchement, et il faut commencer à se préparer. Les visites prénatales se poursuivent, et vous réalisez la troisième et dernière échographie obligatoire au cours du 8e mois, qui permet de donner une estimation des mensurations du bébé à la naissance, et de déterminer le mode d’accouchement à privilégier. Si vous souhaitez une péridurale, ou que vous l’envisagez, il vous faudra rencontrer l’anesthésiste quelques semaines avant le jour J.

Vous allez aussi aimer :)

9 signes indéniables que vous êtes une femme sapiosexuelle

La sapiosexualité est un terme qui a gagné en popularité ces dernières…

Allaitement et piercing au téton : tout ce que vous devez savoir

Si vous avez un piercing au téton et envisagez d’allaiter, il y…

Laissez-vous emporter par le contact peau à peau : mes conseils pour les parents

Laissez-vous submerger par la douceur du contact peau à peau. C’est une expérience unique qui renforce le lien entre parents et bébé. Voici mes conseils pour l’adopter : créez un environnement calme, adoptez une position confortable, et surtout, prenez votre temps pour savourer ces moments précieux.