La jaunisse chez le nourrisson est une condition médicale courante qui peut provoquer beaucoup d’inquiétude et de stress pour les parents. Comprendre cette condition, ses symptômes, son diagnostic et son traitement peut aider à atténuer ces inquiétudes et à assurer une gestion efficace de la situation.

Comprendre la jaunisse chez le nourrisson

La jaunisse est une affection courante chez les nouveau-nés. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), environ 60% des nouveau-nés développent un certain niveau de jaunisse dans les premiers jours après leur naissance.

Cette condition se produit lorsque le taux de bilirubine – un sous-produit du processus normal de dégradation des globules rouges – dans le sang du bébé est trop élevé.

Normalement, la bilirubine est traitée par le foie et excrétée par l’organisme.

Mais comme le foie du bébé n’est pas encore complètement développé, il ne peut pas toujours gérer correctement ce processus.

Il convient également de noter que tous les cas de jaunisse ne sont pas identiques. Il existe deux types principaux :

  • la jaunisse physiologique
  • et pathologique.

La première est plus courante et généralement sans danger; elle apparaît généralement 2 à 4 jours après la naissance et disparaît en une à deux semaines.

La seconde peut être due à une infection ou à d’autres problèmes médicaux. Elle apparaît dans les premières 24 heures après la naissance ou persiste plus longtemps que prévu.

Les symptômes de la jaunisse chez le nourrisson

Le symptôme le plus courant de la jaunisse est une coloration jaune de la peau et des yeux du bébé. Cela commence généralement au visage et peut s’étendre vers le bas jusqu’à l’abdomen, les bras et les jambes.

L’urine du bébé peut être foncée et ses selles peuvent être claires.

D’autres symptômes moins courants mais plus graves comprennent :

  • une léthargie extrême,
  • des difficultés à se réveiller pour manger ou à rester éveillé pendant les repas,
  • un tonus musculaire faible ou flasque (hypotonie),
  • un enrouement ou des pleurs aigus,
  • une fièvre inexpliquée,
  • ou un refus persistant de manger.

Ces symptômes nécessitent une attention médicale immédiate.

Le diagnostic et les traitements de la jaunisse chez le nourrisson

Pour diagnostiquer la jaunisse chez un nouveau-né, le médecin examinera d’abord physiquement le bébé pour détecter toute coloration jaune.

Si cela ne suffit pas à confirmer la condition, un test sanguin peut être effectué pour mesurer directement les niveaux de bilirubine dans le sang du bébé.

Si votre enfant est diagnostiqué avec une forme légère de jaunisse physiologique, il n’y aura probablement pas besoin d’un traitement spécifique. Elle disparaîtra généralement d’elle-même en quelques jours à mesure que son foie mature et qu’il commence à traiter efficacement la bilirubine par lui-même.

Si la jaunisse est plus sévère ou persistante, un traitement par photothérapie peut être nécessaire. Cette thérapie utilise une lumière spéciale qui aide à décomposer la bilirubine dans la peau du bébé pour qu’elle puisse être excrétée plus facilement.

La prévention et mes conseils pour les parents face à la jaunisse du nourrisson

Bien que vous ne puissiez pas prévenir complètement la jaunisse chez le nourrisson, il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour aider à minimiser son impact.

Par exemple, assurez-vous que votre bébé reçoit suffisamment de liquides (que ce soit par l’allaitement ou le biberon) car cela peut aider à éliminer l’excès de bilirubine de son corps.

Il est également important d’être attentif aux signes de jaunisse chez votre nouveau-né et de consulter un professionnel de santé dès que possible si vous avez des inquiétudes. Même si votre bébé a été diagnostiqué avec une forme légère de jaunisse qui ne nécessite pas de traitement spécifique.Iil est toujours important d’avoir des rendez-vous réguliers avec le médecin afin qu’il puisse surveiller sa condition et s’assurer qu’elle se résout comme prévu.

Enfin, essayez autant que possible d’éviter toute exposition inutile aux substances toxiques pendant la grossesse et après la naissance – comme certains médicaments ou aliments – car elles peuvent potentiellement endommager le foie fragile du bébé et aggraver ainsi les symptômes de la jaunisse.

Bien que la jaunisse puisse être effrayante pour les nouveaux parents, il est important de se rappeler qu’elle est généralement temporaire et facilement gérable avec le bon suivi médical.

Vous allez aussi aimer :)

Voici comment reconnaitre le syndrome des ovaires polykystiques

L’un de ces problèmes de santé féminin méconnu est le syndrome des…

Découvrez le secret d’une biochimiste célèbre pour contrôler votre glycémie

Découvrez l’astuce d’une jeune biochimiste française pour réduire le pic de sucre…

Poux : découvrez pourquoi les adultes sont moins affectés

Les poux sont plus fréquents chez les enfants, mais les adultes ne sont pas totalement immunisés. C’est principalement parce nous avons moins de contact physique étroit, ce qui réduit le risque de transmission. Les cheveux des adultes peuvent être moins attrayants pour ces parasites en raison de leur texture ou de produits capillaires utilisés.