Elle crée le scandale en choisissant d’avoir un chien plutôt que des enfants. Découvrez les raisons de ce choix de cette journaliste vétérinaire connue.

Cette journaliste assume son choix de ne pas avoir d’enfants

Hélène Gateau, vétérinaire de formation, s’est reconvertie dans une carrière de journaliste et d’animatrice de radio et de télévision. Elle a récemment publié un livre intitulé « Pourquoi j’ai choisi d’avoir un chien (et pas un enfant)« .

Ce livre a suscité de nombreuses réactions. Alors que la parentalité peut être difficile, la Miss France Elodie Gossuin a récemment commenté les défis auxquels elle est confrontée pour concilier sa vie de mère avec ses obligations en tant que reine de beauté.

Les parents peuvent se sentir tiraillés entre différentes tendances comme le gentle parenting ou le peaceful parenting. Une chose est certaine : être parent n’est pas facile.

Dans une interview accordée à Femina, Hélène Gateau explique non seulement son choix de ne pas avoir d’enfants mais aussi celui d’être une « dogmum ».

Elle précise cependant qu’elle ne fait pas du prosélytisme contre les enfants. Elle admet avoir du mal à trouver du plaisir avec les enfants et constate que ce n’est pas une notion qui lui vient naturellement lorsqu’elle aborde le sujet avec son entourage.

Interrogée sur la pression qu’elle aurait pu ressentir concernant sa décision, elle mentionne l’absence de pression familiale mais souligne que dès qu’elle rencontre de nouvelles personnes dans sa vie, la question « Pourquoi tu n’as pas d’enfants ? » surgit immédiatement.

Selon Hélène Gateau, ce choix de ne pas avoir d’enfants définit en grande partie sa personnalité

Elle estime que l’enfant est une entité distincte de nous-mêmes. En écrivant son livre, elle considère qu’elle fait un véritable « coming out » pour exprimer son point de vue.

Elle va même jusqu’à dire qu’elle incarne une forme de féminisme en osant prendre position sur un choix de vie qui va à l’encontre des normes patriarcales et du modèle familial traditionnel. Cette prise de parole lui procure une certaine fierté.

Le débat autour du choix de ne pas avoir d’enfants

La décision de ne pas avoir d’enfants est encore souvent perçue comme allant à l’encontre des attentes sociales et familiales. Les personnes qui font ce choix sont parfois confrontées à des interrogations incessantes et à une pression sociale importante pour justifier leur décision.

Cependant, il est important de respecter le droit des individus à choisir leur propre chemin de vie sans porter de jugement.

Certaines personnes choisissent simplement de ne pas avoir d’enfants car elles préfèrent se consacrer pleinement à leur carrière ou à leurs passions personnelles.

D’autres peuvent souffrir d’une maladie génétique héréditaire et préférer éviter la transmission à leur descendance. Il existe également ceux qui ont choisi d’adopter une approche écologique en limitant volontairement leur empreinte carbone.

Il est essentiel de comprendre que le bonheur et l’épanouissement ne sont pas exclusivement liés à la parentalité.

Chacun doit pouvoir décider librement de sa vie, en fonction de ses propres aspirations et valeurs. La société devrait être plus ouverte et tolérante face aux choix individuels, qu’ils concernent la maternité/paternité ou toute autre décision personnelle.

Vous allez aussi aimer :)

Présence de « produits chimiques éternels » dans le sang des femmes enceintes

Les produits chimiques sont omniprésents dans notre environnement moderne, et leur impact…

Testez vos connaissances : quel fruit mesure votre bébé à chaque trimestre ?

« Devinez le Fruit du Bébé » ! Ce quiz original propose une liste…

Horoscope des mamans du mardi 3 octobre 2023

Le mardi 03 octobre 2023, les mamans seront influencées par les énergies…