Top 6 des menaces nulles faites à mes enfants

Lorsque l’on est vraiment bien saoulés par ses enfants, que la moutarde est déjà bien montée au nez, parfois… on perd son sang froid. Et on lance à ses enfants des menaces idiotes, qui le plus souvent ont un effet proche de la nullité absolue.

1# “La prochaine fois que tu abîmes tes chaussures, je t’envoie à l’école en tongs !”
Et je l’avoue, je lance parfois cette phrase en plein hiver. Force est de constater que je n’ai jamais mis ma menace à exécution (non, mais parce que y’a un standing quand même, et pis après si elle est malade… toussa). Je ne suis pas sûre non plus que l’enfant visé ait vraiment flippé…
Capital menace : – 2.

2# “Tu t’arrêtes tout de suite où tu prends une fessée déculottée devant tout le monde.”
Qui aura le plus honte, hein ? Elle ou moi ? Sûrement, moi… je sais pas j’ai jamais tenté. Mais c’est tout de même assez efficace sur l’enfant qui a plus peur de se retrouver les fesses à l’air que de prendre une fessée :)
Effet persuasif : + 5.

3# “Puisque c’est comme ça, le père noël ne passera pas cette année !”
OK, que celle qui n’a jamais proféré cette menace me jette la première bûche glacée. Le problème, c’est que cette menace ne marche que 15 jours par an. Le reste du temps, le père Noël à autre chose à faire que de t’écouter, Maman…
Enfant enguirlandé : -1.

4# “Tu manges ou tu vas te coucher ?”
La dernière fois que j’ai dit ça, ma fille a posé sa fourchette, m’a regardé calmement, et m’a dit : “Bonne nuit, Maman”. Lose infinie de la mère qui se retrouve avec ses courgettes/brocolis sur les bras.
Maman mange les brocolis : + 5.

5# “Tu vas voir quand Papa va rentrer…”
Quand j’étais petite, moi, ça me faisait grave flipper quand ma mère disait ça. Aujourd’hui, mes enfants, ça les fait rire.
Discussion sur la place du père dans la cellule familiale : + 3.

6# “Tu viens tout de suite où je pars sans toi ?”
Alors, ça, au début ça marchait pas. Et puis j’ai compris que si je partais pas, c’était normal que ça ne fonctionne pas. Maintenant, je fais quelques pas et je me planque. Une fois qu’elle se rend compte que j’ai disparu du paysage, elle flippe, elle pleure… et je culpabilise. Mais au moins, elle se bouge.
Maman est une horrible personne : + 10.

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>