Tournez manège !

Comme de nombreux parents (tous ?), je sacrifie parfois au rituel du carrousel, du manège, quoi. Pas tant que ça m’éclate, hein, mais il y en a un sur la place juste en bas de chez nous, donc il est difficile de l’éviter, et parfois faire le tour du pâté de maison, juste pour aller chercher une baguette, ben… ça me saoule.
Mais le manège est un endroit extraordinaire… Magique ! Surtout en terme d’observation. Je m’explique : un peu comme la salle d’attente du médecin, ou le parc avec aire de jeux pour enfants, le manège est l’endroit rêver pour observer les autres parents (et pour bitcher un peu, OK, j’avoue).

Différentes typologies de parents se retrouvent autour d’un manège. Et c’est drôle.

• Le “Flippé prêt-à-tout”. Celui-ci, il interdit à son enfant de 4 ans de monter dans autre chose qu’une voiture (où l’enfant se fait royalement suer), car il a trop peur d’une chute de cheval de bois, ou d’un accident d’avion qui bouge pas. J’adore quand je vois un flippé autour du manège car je sais qu’à un moment, il ne va pas pouvoir s’en empêcher, il va péter un câble. En général, ça se manifeste par une sorte d’hallucination lors de laquelle il croit voir son enfant se lever ou tomber. Il décide donc de prendre le manège en marche et de venir secourir sa progéniture en danger. Sauf qu’une fois sur deux… c’est lui qui s’étale (véridique, j’ai vu une dame tomber hier. J’ai pas ri, promis :)).

• Le “Fais-coucou”. Celui-ci à son iPhone dans la main, ou encore son Reflex, et mitraille son enfant à chaque tour. Pour être sûr que l’enfant tourne bien la tête (ce que le gamin saoulé rechigne à faire), le parent hurle le prénom de son enfant à chaque passage.  “Keviiiin, fais coucou à Maman !!!” Sauf que le dit-gamin tourne toujours la tête avec une seconde de retard ou avec un peu de chance, il a une cagoule qui ne tourne pas en même temps que sa tête (vous voyez ce que je veux dire)… Toutes les photos sont ratées, et le pauvre petit se prend un savon à la descente…

• Le “Cœur-au-bord-des-lèvres”. Ça, c’est moi en ce moment. Déjà que regarder le manège tourner me file rapidement la nausée… Mais là, avec la mini, toujours possédée par le démon, je suis obligée de monter sur le manège et de me taper tous les tours avec elle en la maintenant fermement à sa place. Autant vous dire que ce parent-là, il a pas fier allure. Teint un peu verdâtre, sourire coincé, gerbi-bag en poche… Il fait pas le malin…

• Le “Libéré-délivré !”. Pour lui, un tour de manège = 4 minutes de tranquillité. Il profite donc de ce répit pour fumer ou encore passer un coup de fil. Sauf qu’avec le bruit du manège, il est obligé de s’éloigner. Régulièrement, donc son enfant le perd complètement de vue, et on entend des “Papa ?”, “Maman ?” inquiets, au milieu de la délicieuse musique du manège.

• Le “Mondain”. Lui, il va au manège pour se montrer. Son gamin embarque avec 10 tickets en poche, ce qui laisse tranquillou le temps à Papa ou Maman de discuter avec tout le quartier. Jusqu’au moment où ce relou d’enfant a fini ses tours, est éventuellement verdâtre d’avoir autant tourné, et veut rentrer. Quel ingrat cet enfant !

Allez, bonne journée, et essayez d’attraper la queue du Mickey !

1 commentaire pourTournez manège !

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>