Mère au bord de la crise de nerfs

J’adore mes enfants, hein, mais en ce moment…

• Je ne supporte plus qu’on me dise NON en me regardant droit dans les yeux. Même si la dite personne a 19 mois et est très (très) charmante quand elle veut.

• Je deviens folle à devoir répéter 15 fois la même phrase lorsque la télé est allumée et que l’enfant de 5 ans et demi est fascinée bouche ouverte par ce qu’elle voit.

• J’ai envie de pleurer quand je me rends compte que toute la famille (ça inclut Môssieur, hein) balance ses affaires sales, à l’envers évidemment sinon c’est pas drôle, dans le panier et attend que ça réapparaisse comme par magie dans le placard, plié.

• J’essaie de laisser la nabote apprendre à manger seule, mais je commence à être vraiment saoulée par la purée sur les murs. C’est mon côté psychorigide, je préfère les murs blancs.

• J’aimerais avoir un salon qui ressemble à un salon. Sans jouets partout. Une garde partagée ça a plein d’avantages mais aussi des désavantages… stylistiques !

• Je voudrais savoir pourquoi les feutres sautent sur les fringues de ma fille à l’école… Mystère.

• Je voudrais faire comprendre à cette même jeune fille que malgré ces talents de “créatrice”, découper ses foulards et housses de couette ne la mènera pas à avoir le poste de Karl Lagerfeld.

• J’aimerais lire 15 pages d’un bouquin sans m’endormir dessus.

• Et que mes voisins du dessus arrêtent de donner des billes à leur enfant quand il se réveille à 6 du mat.

Voilà. C’était the dark side of the mother. Bad mood. Ça ira mieux demain.

Et vous c’est quoi les petits trucs pas très grave qui font péter un câble ?

1 commentaire pourMère au bord de la crise de nerfs

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>