Petit guide pour bien choisir son bib

Hello les jeunes et moins jeunes mamans ! Et les papas aussi, why not. J’espère que vous avez passés de chouettes vacances ! Et que vous êtes en forme.
En ce 1er septembre, on fait la rentrée sur Bébéours. Et pour commencer, je vous ai concocté un petit guide pour choisir le biberon parfait ! En effet, choisir le bib de sa progéniture, c’est un peu comme choisir sa poussette : ça peut être galère. Les pharmacies et supermarchés regorgent de biberon de formes, de tailles et de matières différentes. Alors comment faire le bon choix ? Franchement, il n’y a pas de règle. Tout dépend un peu de votre mouflet et de votre pratique. Mais il y a tout de même quelques trucs importants à savoir. Suivez le guide !

La matière.

On peut choisir un biberon en verre, en plastique ou en silicone. Évidemment, sans BPA !

En verre, le bib résiste super bien au temps. Il est impossible à rayer et ne ternit pas avec le temps et les lavages. En revanche, dans les points négatifs, il est vachement lourd et surtout cassable. Quand bébé est tout petit, c’est relativement sans risque parce que c’est vous qui gérez, mais une fois que le kid gagne en autonomie et qu’il veut prendre son bib en mains, il est dangereux qu’il le fasse tomber.

En plastique, le bib est quasi incassable mais il est sujet aux rayures, et souvent il ternit assez vite. Parfois même il devient quasi opaque avec le temps. Mais il est super léger et pas très cher. Ça permet d’en racheter si vraiment ils font la gueule.

En silicone, les parois sont souples. Du coup vous pouvez, d’un petit coup de pression, aider les tout-petits au moment des premières tétées ou lorsqu’ils fatiguent. À noter, le bib en silicone est souvent un peu chérot.

La forme.

Le bib rond (ah ah ah)

C’est le classique par excellence. Il est en général facile à nettoyer et présente un col large qui permet de ne pas en mettre partout lorsque l’on verse la poudre dedans.

Le bib triangle

La seule chose qui change par rapport au biberon rond, c’est que, grâce à sa forme, il ne roule pas si vous le faites tomber (ce qui peut être pratique si l’on est un peu gauche, les yeux collés, dans la pénombre, lors du biberon de 3 heures du matin).

Le bib ergonomique

Il existe de nombreuses formes. Le plus souvent, il présente un trou au milieu pour que bébé puisse assez vite l’attraper avec ses petites mains.

Le bib coudé

Il permet à la tétine d’être toujours remplie sans avoir à pencher le biberon jusqu’à la verticale grâce à sa tête inclinée à 30°. Attention, il peut être un peu galère à nettoyer.

Le bib anti-coliques

Il est rond, mais a un fond amovible avec une valve perforée qui permet à l’air de pénétrer par le fond du bib et ainsi assure un débit constant. Bébé n’avalerait ainsi pas d’air et donc ça limiterait les diaboliques coliques du nourrisson. Personnellement, j’avais opté pour cette version de bib (le Dodie Mam). Ils sont un peu longs à nettoyer car il faut bien tout dévisser et nettoyer chaque partie du bib avec soin. Sinon, je les trouvais plutôt pratiques et jolis.

Allez, la suite de cette palpitante histoire dans un prochain épisode : Comment choisir sa tétine.

Un grand merci à Charlotte du jour pour les illustrations.

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>