Potati, le super navigateur pour mini-surfeurs

Après mon iPhone et mon iPad, mes enfants ont décidé de s’approprier mon ordi. De vrais mini-geeks ! Je suis plutôt OK sur le principe, mais comme ils ont tendance à toucher à tout, je flippais un peu de leur laisser les commandes de mon meilleur ami : mon portable. Comment être sûre qu’ils ne vont pas aller n’importe où sur Internet ? Les nouvelles technos, c’est chouette, mais si je dois passer mon temps derrière leur dos… ça m’amuse moyennement. Et puis j’ai découvert Potati !

Kesako Potati ? C’est mon nouveau Pote à moi :) OK, elle est facile.

Plus sérieusement, Potati, c’est un navigateur Internet sécurisé pour les enfants de 3 à 12 ans. Mais encore ?

D’abord, Potati, c’est ultra-simple à installer (et ça c’est important). Hop, une fois téléchargé sur l’ordi, chacun des enfants créé son profil avec un petit avatar trognon et hop c’est parti ! Comme on a entré son âge dès le départ, l’enfant ne se retrouve qu’avec une proposition de sites lui convenant.

Jouer, apprendre, colorier, dessiner… Les enfants peuvent tout faire ou presque. L’univers est vraiment ludique, coloré, simple, bref, très attirant. Il faut petit temps d’adaptation pour qu’ils maîtrisent bien la souris et le clic, mais les kids sont bien plus forts que nous et captent en 2 minutes le fonctionnement de la bête.

Pour ceux qui ne savent pas encore écrire et lire, le guidage audio est plutôt bien fait. Ma mini-geekette de 3 ans et demi s’y retrouve sans problème. Et au moins, je n’ai pas peur qu’elle aille n’importe où (comme sur l’Ipad où elle s’est connectée sur le profil Facebook de son père pour l’inscrire à des tas de groupes improbables. PapaOurs était ravi :)).

Potati catégorise les sites Web par tranche d’âge et par « intérêt », une rubrique Dessiner, une Jouer, une Dessins animés… Et, évidemment, mais ça vaut le coup de le dire : tous les sites ont été contrôlés et recontrôlés. Ils sont 100 % secure !

Le must selon moi : on peut contrôler les horaires ! Les créneaux sont paramétrables. Les enfants savent ainsi dès le début que leur temps est limité. Notamment si, comme moi, vous débutez avec la version gratuite de Potati : vos enfants pourront alors surfer 3 fois par semaine, une heure par jour, pas plus.
Si vous optez pour la version payante (à laquelle je pense adhérer bientôt), vous avez, pour 29,90 €, et une utilisation illimitée (mais vous pouvez activer le contrôle parental horaire comme vous le souhaitez).

Je suis séduite. Et les enfants aussi. Ça vous tente ? Foncez sur le site ou sur la page Facebook.

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>