Le casse tête des prénoms : un livre qui vaut de l’or !

Le prénom de bébé, c’est un casse-tête. Un casse-tête agréable, intéressant, motivant, fondamental, mais un casse-tête quand même. Comment, dans une marée de prénoms plus ou moins jolis et plus ou moins pleins de sens, choisir celui qui accompagnera son enfant tout au long de sa vie… sans même connaître l’enfant en question ? Et surtout, comment, quand on a établi une hot list démente, convaincre le papa que nos choix sont les meilleurs alors qu’il a de son côté des idées très arrêtées et souvent complètement farfelues (donner le prénom de son grand-père, pas de bol, il s’appelait Maurice, donner le nom de son sportif préféré, pas de chance il s’appelle Heikki – Kovalainen, quelle idée de s’intéresser à la formule 1 aussi ! – ou celui de son meilleur pote en maternelle, pas de bol il est dans le top 5 des prénoms les plus donnés…). Mon chéri à moi s’était mis en tête d’appeler notre bébé « Hannibal », en toute simplicité. J’avais beau lui dire qu’un prénom de psychopathe (il a pourtant vu le Silence des Agneaux plusieurs fois…) pour un bébé innocent, c’était pas sympa, il ne voulait pas en démordre… pendant au moins 15 jours ! Remarquez, peu de temps avant je ne jurais que par Moïse… il avait beau me dire que c’était quand même un peu prétentieux, je ne voyais pas comment un prénom pouvait être plus beau (j’aime toujours, d’ailleurs je connais une fille qui a eu le cran de le donner à son fils et je l’envie un peu ;-))

Ah c’est sûr on ne s’ennuie pas dans ces moments-là ! On a des sujets de conversation tout trouvés à table, pas de temps morts ! Les discussions sont animées ! Certaines jeunes femmes de ma connaissance m’ont confié sous le sceau du secret qu’elles en étaient quasiment venues aux mains avec leur cher et tendre. Une copine a appelé son fils Valentin de guerre lasse parce que le jour où ils espéraient trancher la discussion s’était avérée sans issue… et ils avaient préféré choisir le prénom du jour (c’était la St Valentin) pour se départager !!! Elle a eu chaud, comment aurait-elle fait le jour du 14 juillet ? (Fet. Nat. ahahahah !). Bref.

Le problème, c’est qu’on manque d’outils. Les livres de prénoms sont tous les mêmes et d’un ennui mortel. Des listes et des listes de prénoms par ordre alphabétique, il y a mieux pour stimuler l’inspiration… Genre « Ah ça y est, j’ai fait les « A », je passe aux « B » maintenant ! ». Génial. Comme si la première lettre d’un prénom était un critère. « Ecoute, on choisira ce que tu veux, mais il faudra que ce prénom commence par un T, et je n’en démordrai pas ! » lol :-))
Et les significations liées aux prénoms sont parfois un peu bizarres… de temps en temps elles font référence à la bible et d’autres fois à des croyances plus ou moins fumeuses sur le pouvoir des pierres et autres théories new age…  Bien sûr les courbes statistiques sont intéressantes, car c’est bien d’être prévenue qu’on donne un prénom très courant (= il y en aura plein sa classe, comme ma grand-mère qui s’appelle Jacqueline et qui avait… 14 Jacqueline dans sa classe !) ou au contraire un prénom très rare (= il devra l’épeler quand il s’inscrira à la Sécu et jurer qu’il s’agit d’un vrai prénom quand il appellera le service clients SFR…), mais cela ne suffit pas !

C’est pour cela que je voulais vous parler d’un livre canon qui m’a vraiment bluffée dernièrement quand j’ai discuté prénoms avec une copine qui habite New York. Elle avait acheté Baby Names for Dummies, et était en train de l’étudier sérieusement. C’est un livre de la collection « for Dummies », qui a pour équivalent français la collection « Pour les Nuls » aux Editions First. Je suis toujours assez scotchée par ces bouquins. Ils n’ont l’air de rien avec leurs couvertures toutes pareilles, mais sur n’importe quel sujet ils arrivent à produire un contenu excellent et plein de bon sens qui vaut généralement tous les autres livres plus chics et plus chers qu’on peut trouver dans les autres collections : L’Histoire de France pour les Nuls est génial, grâce à lui j’ai pu combler pas mal de lacunes en le lisant un été (je suis nulle en histoire, c’en est catastrophique), les bouquins techniques genre Photoshop pour les Nuls sont super bien faits, et j’ai acheté récemment La Cuisine pas chère pour les Nuls en format poche parce que je n’avais pas de livre de cuisine sous la main en vacances, et j’en ai été si contente que je m’en sers presque tous les jours (des recettes qui changent pour agrémenter le quotidien sans être Alain Ducasse ni Crésus, c’est le rêve de toute mère de famille, non ? :-)). Bref, donc j’étais curieuse de voir comment ils s’étaient tirés de l’épineux sujet des prénoms. Eh bien, je donnerais volontiers un 10/10 à Baby Names for Dummies ! Les prénoms sont regroupés par thèmes : les prénoms de la littérature, les prénoms bibliques, les prénoms médiévaux, les prénoms de stars, les prénoms de music hall, les prénoms historiques, les prénoms mythologiques…  Il y a de bons conseils et des commentaires rigolos, on s’amuse et on apprend des trucs, c’est une approche complètement différentes ! Alors, évidemment, le problème est que pour l’instant ce livre n’a pas été repris dans la collection française, il n’existe qu’en anglais pour l’instant. Donc les prénoms sont en anglais aussi (mais on peut les traduire !) et il y a toute une partie sur les prénoms Shakespeariens (c’est incontournable pour les anglo-saxons !), mais c’est intéressant de constater que dans Shakespeare, les prénoms de méchants (« Villain names ») sont beaucoup plus beaux que les prénoms de gentils. Après, savoir si on veut donner un prénom de méchant à son bébé, c’est une autre histoire !

Si vous attendez un bébé pour bientôt, achetez-le (on le trouve sur Amazon aussi), vous ne serez pas déçus !

http://www.dummies.com/store/product/Baby-Names-For-Dummies.productCd-0764543407.html

Merci à Charlotte du Jour pour l’illustration

3 commentaires pourLe casse tête des prénoms : un livre qui vaut de l’or !

  • gencode25

    je me souviens très bien avoir vraiment été déçue par ce genre de livre qui d’ailleurs ne m’ont pas aidé. Pour la bataille, perso j’ai pas lâché…même si mon prénom préféré est inscrit en 2 eme sur la carte d’identité de ma puce. Le 1er c’était un peu moi aussi donc tout le monde s’en est bien sorti !!!! En tout cas, vivement la version Française pour un 2eme qui sait ;)

  • Coucou les prénoms un vrai casse tête, tu veux un prénom original et puis pas trop non plus histoire qu’on se moque pas trop à l’école … Pour ma première c’était l’horreur je voulais l’appeler Nicole, Babette pdrrr mon mari ne voulait pas de ces vieux prénoms de Mémé lool !!!
    Pour la deuxième c’est venu tout seul !!! comme quoi !!!

    Gros bisous bonne semaine

  • Quel parent peut se vanter de ne pas avoir été face à des cruels dilemmes pour le prénom ;) ?

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>