C’est comment un «lancement de poussette» ? Tout sur la nouvelle poussette Quinny Senzz !

© Quinny

© Quinny

La semaine dernière, j’étais invitée, avec d’autres bloggeuses, à un « lancement de poussette », celui de la Quinny Senzz.

Quinny, c’est une marque que j’aime bien, parce qu’elle se donne du mal pour introduire un peu de design et de couleurs flashy dans le monde très bleu pastel et tarte à la crème des poussettes pour bébé.

En y allant, je riais pas mal (mais intérieurement quand même, car rire franchement dans le métro est presque une activité contre-nature) en pensant à des bloggeuses en train de lancer des poussettes Quinny. Je me demandais s’il y aurait un petit concours…
Mais bien sûr je savais, bien que je sois blonde (« blond vénitien », dit ma grand-mère…) que le but de l’opération était de nous présenter la nouvelle poussette Quinny. Je dois dire que je suis toujours un peu flattée quand on s’adresse à moi en tant qu’experte de la poussette. Parfois cela me joue des tours, et certaines internautes me posent des colles sur les détails techniques de tel ou tel modèle. Je suis obligée d’appeler mes copines parfois (en cachette), mais je réponds toujours (enfin, il y en a un auquel je dois absolument répondre aujourd’hui, sinon je suis grillée, plus personne ne me prendra au sérieux…).

Bref, en arrivant à ce lancement de poussette dans un joli loft vitré du Marais à Paris (l’un de mes quartiers préférés, j’y ai même habité plusieurs années !), j’essayais de penser à des questions intelligentes que j’allais pouvoir poser sur cette poussette. En fait, en arrivant, j’ai commencé par faire comme tout le monde : regarder ce nouveau (joli) modèle, tester le « pliage », et regarder l’expo de photos de mamans prises par James Bort, un photographe Street Style (photos sympas, mais il n’y en avait pas assez à mon goût !). Et puis je me suis imprégnée de l’ambiance, inhabituelle et insolite pour moi. Des poussettes de toutes les couleurs exposées dans des cubes transparents, des mamans avec leurs enfants, des responsables du marketing et des commerciaux de Quinny, quelques bloggeuses fashionistas ça et là, un buffet que je n’ai pas eu le temps de tester… J’ai pris quelques photos que voici.

Post89_Ambiance

Mes conclusions

–       La Quinny Senzz est une chouette poussette. Un genre de poussette canne (mais ce n’est pas une poussette canne car justement, elle se plie en un rectangle assez fin), mais entourée d’une armature sur les côtés, comme une « armure » qui protège les bébés des chocs latéraux. Elle a vraiment un look particulier que j’aime bien personnellement, avec de jolies couleurs flashy qui tranchent sur du gris (bleu électrique, vert, orange ou jaune fluo…).Post89_4poussettes

Elle est légère, juste un peu plus lourde qu’une vraie poussette canne de type Maclaren. Le gros plus, c’est qu’elle est très, très maniable. Je ne l’ai pas testée avec un bébé dedans, mais à mon avis on peut facilement la pousser d’une main en téléphonant.
Pour le pliage, il faut choper le coup de main.

Post89_PliagePoussette

Mais au final, ça donne ça :

© Quinny

© Quinny

Le hamac s’enlève très facilement, et on peut le remplacer par une nacelle (confortable mais assez légère, je l’ai soupesée) quand le bébé est petit. Autrement, le hamac ne s’abaisse pas complètement à plat, mais suffisamment pour que l’enfant dorme confortablement. Le seul (petit) hic, c’est qu’avec le guidon tout d’une pièce et assez large, on ne peut pas trop accrocher son sac à main ni son sac à langer, sauf s’il a des anses très larges. Mais en bref, franchement, je ne dirais pas non. En plus, le prix est correct : 349 euros.

–       J’ai redécouvert (j’avais un peu zappé) la Zapp en édition limitée Black & White, avec armature noire et hamac tout blanc (avec straps noires) ou tout noir. J’adoooore la version blanche, magnifique (mais salissante) !
Regardez, elles sont belles, non ?

Post89_ZappBW

–       J’ai flashé sur un siège auto ! C’est suffisamment rare pour être signalé. Un vrai petit siège tout douillet et mignon en bleu roi assez chic. C’est le Pebble de Bébé Confort si je ne confonds pas (Quinny ne fait pas de sièges auto, mais les sièges auto Bébé Confort, qui appartient au même groupe, s’adaptent sur tous les modèles). Celui-là est tout nouveau, il n’est même pas encore sorti officiellement (un « lancer de siège auto » en perspective… ;-)), et je l’ai pris en photo pour vous le montrer :

Post89_SiegeAutoBebeConfort
Bon, j’ai pris la photo avec mon Blackberry donc d’ici on ne voit pas trop ce e qu’il a de spécial, mais je vous assure qu’il est craquant ! C’est un groupe O je pense…

Voilà, un lancement enrichissant, en somme ! :-)

Mes conclusions

1. La Quinny Senzz est une chouette poussette. Un genre de poussette canne (mais ce n’est pas une poussette canne car justement, elle se plie en un rectangle assez fin), mais entourée d’une armature sur les côtés, comme une « armure » qui protège les bébés des chocs latéraux. Elle a vraiment un look particulier que j’aime bien personnellement, avec de jolies couleurs flashy qui tranchent sur du gris (bleu électrique, vert, orange ou jaune fluo…). Elle est légère, juste un peu plus lourde qu’une vraie poussette canne de type Maclaren. Le gros plus, c’est qu’elle est très, très maniable. Je ne l’ai pas testée avec un bébé dedans, mais à mon avis on peut facilement la pousser d’une main en téléphonant. Pour le pliage, il faut choper le coup de main. Le hamac s’enlève très facilement, et on peut le remplacer par une nacelle (confortable mais assez légère, je l’ai soupesée) quand le bébé est petit. Autrement, le hamac ne s’abaisse pas complètement à plat, mais suffisamment pour que l’enfant dorme confortablement. Le seul (petit) hic, c’est qu’avec le guidon tout d’une pièce et assez large, on ne peut pas trop accrocher son sac à main ni son sac à langer, sauf s’il a des anses très larges. Mais en bref, franchement, je ne dirais pas non. En plus, le prix est correct : 349 euros.

2. J’ai redécouvert (j’avais un peu zappé) la Zapp en édition limitée Black & White, avec armature noire et hamac tout blanc (avec straps noires) ou tout noir. J’adoooore la version blanche, magnifique (mais salissante) !
Regardez, elles sont belles, non ?



3. J’ai flashé sur un siège auto ! C’est suffisamment rare pour être signalé. Un vrai petit siège tout douillet et mignon en bleu roi assez chic. C’est le Pebble de Bébé Confort (Quinny ne fait pas de sièges auto, mais les sièges auto Bébé Confort, qui appartient au même groupe, s’adaptent sur tous les modèles). Celui-là est tout nouveau, il n’est même pas encore sorti officiellement (un « lancer de siège auto » en perspective… ;-)), et je l’ai pris en photo pour vous le montrer :

8 commentaires pourC’est comment un «lancement de poussette» ? Tout sur la nouvelle poussette Quinny Senzz !

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>