Chaises hautes : Attention à la sécurité

J’ai l’air de parler ENCORE de sécurité, mais il faut quand même savoir que chez les enfants de moins de 5 ans, les chaises hautes de bébé sont responsables de 16% des accidents. La chaise haute est le produit qui entraîne le plus de traumatismes crâniens ! Raphaël est tombé de sa chaise haute lorsqu’il avait 9 mois, et pourtant j’étais dans la pièce ! Le harnais était mal attaché, j’avais le dos tourné… et j’ai passé une horrible après-midi aux urgences. Heureusement, plus de peur que de mal, mais vous aurez compris mon message : il faut être prudent quand on utilise une chaise haute.

chaises-hautes

Illustration: charlottedujour.com

Etre vigilant au moment de l’achat

Une chaise haute de bébé doit être conforme à la norme NF S 54-007 d’avril 1987.
La hauteur du dossier doit faire plus de 35 cm (d’après la norme), et l’assise doit être suffisante pour les enfants de plus de 2 ans.
La chaise doit être bien stable, et les charnières hors de portée des doigts de l’enfant
Une chaise haute de bébé doit idéalement posséder 3 points d’attache en cas de fixation basse (bassin et entre jambe) et 5 points d’attache en cas de fixation haute (bassin, entre jambe, épaule).

Respecter certaines règles d’utilisation

Installer la chaise haute sur une surface stable et au sol.

Bien attacher le bébé en utilisant systématiquement les sangles et les attaches de la chaise haute. S’il n’y a pas d’attaches (dans la Combelle par exemple), il faut acheter un harnais en tissu à part qui se fixe à la chaise.

Ne jamais laisser l’enfant seul dans la pièce. Votre bébé pourrait se lever, basculer de la chaise, attraper un objet dangereux, voire se détacher (oui les bébés sont parfois TRES habiles et TRES rapides).
Eviter de faire grimper l’enfant seul dans sa chaise, même avec votre aide (sinon il aura la tentation de le faire quand vous n’êtes pas à côté).

Commentaires clos.